Rechercher
  • Cédre Inka

Capter ses rêves

Dernière mise à jour : 4 nov. 2018

Dans certaines cultures amérindiennes, un capteur de rêves ou attrape-rêves (en anglais : dreamcatcher) est un objet artisanal composé d'un cerceau, généralement en saule, et d'un réseau de fils en forme de filet (en référence à la toile d'araignée selon la légende) auxquels sont attachés des liens de cuir terminés par des perles puis des plumes. Les décorations qui le composent sont différentes pour chaque capteur de rêves.


Selon la croyance populaire, le capteur de rêve empêche les mauvais rêves d'envahir le sommeil de son détenteur. Agissant comme un filtre, il capte les songes envoyés par les esprits, conserve les belles images de la nuit et brûle les mauvaises visions aux premières lueurs du jour. Selon la culture hurone, les humains font tous partie du Grand Esprit, créateur de la nature et des hommes. Celui-ci nous suggère des rêves afin que nous puissions mieux nous comprendre. Le rêve est ainsi le véhicule qui permet l'échange entre l'Homme et le Grand Esprit. Toujours selon cette culture, le rêve est l'expression des besoins de l'âme. Il est aussi primordial de satisfaire les besoins de l'âme que ceux du corps. Le rêve permet alors de se libérer. Il assure l'équilibre et si l'on écoutait la démarche que les rêves nous proposent, on comprendrait beaucoup mieux les besoins de l'âme.






Ainsi Atelier Perché proposait un atelier do it yourself DREAM dans lequel vous étiez initié à la technique du tissage du filet que nous détournions afin de réaliser nos propres attrape-rêves en nous détachant progressivement de la tradition amérindienne de l'objet.


Je vous invite à consulter ici la rubrique La Tisseuse Boho si vous souhaitez passer commande d'un dreamcatcher.


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout