Rechercher
  • Cédre Inka

Se repérer dans le temps

A la superbe habitation L’oiseau s’est déroulée la première édition du Festival Miroir de Femmes les 24 et 25 septembre 2016 dernier à Vieux-Habitant (Guadeloupe). Organisé en collaboration avec l’association Natural Trip et la communauté Les fées Partagent, ce festival a célébré une oeuvre peu connu : La femme Lunaire de Miranda Gray qui met en perspective le cycle menstruel de la femme sous l’angle du Féminin Sacré. A cette occasion particulière, Atelier Perché a proposé l’animation d’un atelier créatif ayant pour objectif  la fabrication d’un cadran lunaire. Chaque participante a eu l’opportunité de personnaliser son cadran pour mettre en scène de manière colorée et créative les 4 phases qu’elle traverse lors de son cycle menstruel.



Car chaque femme est parcourue, le temps d’un cycle,  par des énergies, des humeurs et des sensations physiques et émotionnelles, nous avons cherché à différencier, repérer ces caractéristiques physiologiques, énergétiques et psychologiques par le dessin, la peinture et la couleur de manière à mieux les comprendre et à les accueillir dans notre quotidien. Chaque phase a été illustrée en fonction d’une gamme colorée spécifique, support thématique à l’appuie.



Le cadran lunaire s’organise ainsi en fonction de l’évolution cyclique de la lune et offre la possibilité de se repérer dans le temps grâce à des repères chiffrés et des symboles graphiques en tout genre.Personnalisé et reconnecté à soi, le cadran lunaire s’avère être un outil de structuration du temps  atypique et ludique qui permettra à chaque femme de communiquer sur son intimité en toute bienveillance.


Créativement vôtre.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout